SI
SI
discoversearch

We've detected that you're using an ad content blocking browser plug-in or feature. Ads provide a critical source of revenue to the continued operation of Silicon Investor.  We ask that you disable ad blocking while on Silicon Investor in the best interests of our community.  If you are not using an ad blocker but are still receiving this message, make sure your browser's tracking protection is set to the 'standard' level.

   Gold/Mining/EnergyLe coin des prospecteurs


Previous 10 Next 10 
From: jpthoma111/20/2021 1:27:23 PM
   of 31000
 
L'exploration pour l'uranium est vraiment repartie au Québec. Après un regain dans les Monts Otish, voilà que ça s'active sur la Côte-Nord!!!

Ça va japper chez les écolos et les autochtones!!!

Microsoft Word - 2021-11-17_Uranium_desherbiers_FR.doc (globexmining.com)

Share RecommendKeepReplyMark as Last ReadRead Replies (1)


From: Claude Cormier11/20/2021 4:32:19 PM
1 Recommendation   of 31000
 
Ca vaut la peine d'écouter: Greg Foss sur le Bitcoin et les obligations long termes à haut rendement:

youtube.com

Share RecommendKeepReplyMark as Last Read


To: jpthoma1 who wrote (30665)11/20/2021 6:06:10 PM
From: Claude Cormier
4 Recommendations   of 31000
 
Pourtant, les nouveaux réacteurs nucléaires semblent offrir le meilleur rendement énergétique et une empreinte environmentale très limitée, voire même positive. Je ne suis pas expert, mais ce que je lis m'incite à croire que c'est la voie de l'avenir.

Share RecommendKeepReplyMark as Last ReadRead Replies (1)


To: Claude Cormier who wrote (30667)11/20/2021 6:53:06 PM
From: jpthoma1
2 Recommendations   of 31000
 
Actuellement, 61,3% de l'électricité produite sur terre provient des énergies fossiles. Et c’est sans compter sur les transports qui fonctionnent à 99% avec des énergies fossiles.

worldenergydata.org

Alors, je te laisse calculer la quantité de panneaux solaires et d’éoliennes pour remplacer tout ça!!!

L'énergie nucléaire est la SEULE solution faisable.

Share RecommendKeepReplyMark as Last Read


From: Claude Cormier11/21/2021 12:07:02 PM
3 Recommendations   of 31000
 
Le prix des terres rares explosent. Le neodyme est à 163 000 USD la tonne. Mais c'est encore très loin du sommet de 2011, qui a touché momentanément 250 000 USD. Compte tenu de la croissance prévue pour les moteurs électriques, il est facile de prédire de nouveaux sommets dans les années à venir. IL en va de même pour le praséodyme qui est aussi utilisé dans les aimants qui composent ces mêmes moteurs électriques.

Pas facile de trouver comment participer dans ce marché...mais ca vaut la peine de fouiller.

Je trouve Mkango (gisement au Malawi) et Arafura (gisement en Australie) intéressants avec des gîtes qui sont à l'étape des études de faisabilité. Les deux stocks peuvent être acheté facilement. Mais il s'agit, pour le moment de spéculations.

Au Québec, il y a Torngat Metal (gisement au Québec -Lac Strange), mais cette compagnie n'est pas encore public à ce qu'il semble. Il y en a d'autres au Québec..il me semble..j'avais regardé celà en 2011, mais là j'oublie.

Je me souviens aussi de Rare Earth Metals...mais j'ai pas révisé la situation de celui-là.

Je cherche encore les opportunités d'investissement.

A mon avis, un bull market naissant qu'il ne faut pas raté. Mais n'oubliez pas que ce sont des métaux industriels, et dans ce marché, les alliances sont importantes, car il n'y a pas de marchés à termes comme pour les métaux précieux et les métaux de bases.
Alors pour participer de façon plus conservatrice au marché croissant de l'électrification des transports, c'est le cuivre qui devrait être la vedette... forte croissance prévue et déficit de production à venir.

Les autres métaux comme le Nickel, cobalt, lithium manganèse, graphite sont aussi intéressants, mais là la technologie des batteries évolue constamment. Qui sait de quoi seront faites les batteries de demain... la dernière proposition pour une batterie des plus performante, c'est l'aluminium-graphène.

Côté récupération des terres rares dans les aimants existants, Il y a Mkango qui en fait et aussi Géoméga à Saint-Bruno de Montarville. Mais pas sûr que le ptentiel économique est aussi for qu'un projet de mine comme celui d'Arafura et Mkanko. Mkango est donc intéressant car il joue sur les deux tableaux.

Pour ceux qui voudraient examiner la situation au Québec, il y a ce document du ministère..

Share RecommendKeepReplyMark as Last ReadRead Replies (1)


From: Claude Cormier11/21/2021 12:24:43 PM
2 Recommendations   of 31000
 
Département de l'Énergie USA, 2010. La situation est encore plus critique aujourd'hui pour certains métaux.


Share RecommendKeepReplyMark as Last Read


From: Claude Cormier11/21/2021 12:39:00 PM
1 Recommendation   of 31000
 
Les secteurs de marchés qui semblent les plus excitants dans les années qui viennent.

- Terre rares et quelques autres métaux industriels
- Certains métaux de base dont le cuivre
- L'or et les crypto-monnaies
- les véhicules électriques (après la sévère correction qui se prépare)
- les technos reliées aux batteries pour EV

Bien sûr il y en aura d'autres...mais ceux-là m'intéressent particulièrement.

Et celui qui m'apparait offrir le plus de potentiel: les crypto-monnaies. 2021 sera décisif pour ce secteur alors que les lois régissant leurs usages seront adopter aux USA et dans d'autes des pays. Pour le moment..c'est très positif dan plusieurs pays. L'adoption de masse serait sur le point de commencer, si ce n'est pas déja en cours.

Share RecommendKeepReplyMark as Last Read


To: Claude Cormier who wrote (30669)11/21/2021 2:46:51 PM
From: jpthoma1
   of 31000
 
Au Québec, TOUS les projets de terres rares ont été abandonnés, ralentis ou arrêtés suite à la publication de ce communiqué.

newswire.ca

Les japonnais étaient impliqués dans quelques projets. Ils ont déguerpis!!

On me dit que notre gouvernemaman cherche à négocier des aménagements ($$$$).

Share RecommendKeepReplyMark as Last ReadRead Replies (1)


To: jpthoma1 who wrote (30672)11/21/2021 4:05:40 PM
From: Claude Cormier
   of 31000
 
L'argent mène le monde. C'est une question de temps pour que les deux parties s'entendent. Bien sûr ca coûtera de l'argent, mais le retombées seront plus grandes.

Mais c'est pas tout le Québec qui est dans le même bateau, Torngat chèrche des investisseurs actuellement, et discute avec les premières nations. Peuvent-ils s'entendre sans la présence des gouvernements? A suivre.

Share RecommendKeepReplyMark as Last Read


From: jpthoma111/22/2021 7:20:57 AM
   of 31000
 
Ça paraît très bien quand les politiciens discutent "de nation à nation" avec les autochtones. Mais une nation ne peut exister sans un territoire national et ça, les autochtones l’ont bien compris. C’est pourquoi ils revendiquent la propriété des ressources naturelles sur leur territoire.

Malheureusement, le gouvernement réclame aussi ce droit de propriété, ce qui fait en sorte que les entreprises qui exploitent ces ressources doivent actuellement obtenir deux fois l’acceptabilité et payer des droits, redevances.. aux deux propriétaires "affirmés".

Cette situation est inacceptable et très coûteuses pour les entreprises. L’un des propriétaires devra abandonner ses réclamations et je crois que ce sera le gouvernement provincial. D'ailleurs quiconque est allé en Eeyou Istchee a vite réalisé qu’il n’était plus au Québec. Même chose à Kahnawake.....

Share RecommendKeepReplyMark as Last ReadRead Replies (1)
Previous 10 Next 10